En Vendée, il fait bon vivre et il fait bon manger !

Vous connaissez déjà peut-être la brioche Vendéenne : sucrée, parfumée soit avec de l'eau de vie soit avec de la fleur d'oranger ou bien un mélange ? Et si je vous dis que la gâche est encore plus gourmande ? Plus sucrée, plus gourmande encore, vous craquez ?

QUELQUES MOTS SUR LES ORIGINES DE LA BRIOCHE

La brioche, tressée à la main, dorée sur le dessus, l'histoire de la brioche vendéenne remonte jusqu'au Moyen-âge !

Hormis la période pascale, on la fabriquait également pour les grands événements comme les communions, les mariages etc. La tradition voulait que l'on offre une énorme brioche (il fallait bien compter 20 à 30 kg !) et l'on dansait la brioche le soir.

Cette tradition est toujours d'actualité, lors des mariages la danse de la brioche se pratique toujours ☺. Les invités forment un cercle autour des mariés et tournent autour d'eux en musique, quant à ces derniers, ils portent à bout de bras la civière sur laquelle est posée la brioche.

ET LA GACHE DANS TOUT CA ?

Tout comme la brioche vendéenne, elle tire aussi ses origines du Moyen-âge, on la considère un peu comme la petite sœur de la brioche. On la prépare plus particulièrement à Pâques.

Mais en quoi la différencie-t-on de la brioche vendéenne ? Et bien elle est plus gourmande encore ! Plus de sucre, autant de beurre et surtout beaucoup de crème fraîche qui la rend plus dense, mais mhhhm c'est un régal ☺ !

Aujourd'hui  brioche et gâche vendéennes sont protégées par une IGP (Indication Géographique Protégée)

À VOS FOURNEAUX !

Vous voulez vous lancer dans la fabrication maison de cette brioche voici la recette :

Ingrédients pour 1 grosse gâche ou 3 moyennes :

550g de farine T45, 125ml de lait, 2cs rases crème fraiche, 2 œufs, 1,5 cc de sel, 110g de sucre, 110g de beurre, parfum : 1cs d'eau de vie + 1 cs de fleur d'oranger + 1 petit peu de vanille et 25g de levure fraîche.

  • Délayez la levure dans le lait et y ajoutez ensuite les œufs, la crème, le sel puis la farine. Malaxez le tout et commencez à pétrir. (la pâte est friable, c'est normal !)
  • Ensuite ajoutez le sucre en pluie.
  • Quand le sucre est bien incorporé, ajoutez le beurre coupé en petits morceaux. Pétrir jusqu'à ce que la pâte se décolle des parois (vérifier si la pâte reste fraîche, si ce n'est pas le cas arrêtez de pétrir)
  • Ensuite ajoutez le parfum et pétrir encore 5 mn.
    La pâte doit être élastique, ne doit pas coller et être douce et lisse J
  • Mettez la pâte dans un saladier, recouvrez d'un film plastique et laissez reposer 6h à température ambiante.
  • Au bout de ces 6 heures, façonnez la boule en forme de miche (ou en 3 petites miches). Dorez la surface de la gâche avec un œuf battu et disposez sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé.
  • Laissez reposer encore, jusqu'à ce que la ou les gâche(s) triple(nt) de volume.
  • Dorez de nouveau et enfournez dans un four préchauffé à 180° pendant 20-25mn.
  • Après 10mn de cuisson incisez la/les gâche(s)
  • Recouvrez à mi-cuisson d'une feuille de papier alu.

À bientôt pour la découverte d'une nouvelle spécialité ☺ !