TOP 10 DES SPÉCIALITÉS VENDÉENNES

Outre son riche patrimoine, la Vendée possède également, une diversité de spécialités gastronomiques toutes plus succulentes les unes que les autres. C'est avec plaisir que je vous invite aujourd'hui à découvrir mon top 10 de ces mets typiques Vendéens 🙂

La mogette : l'immanquable ingrédient vendéen

Véritable symbole de la gastronomie Vendéenne, cette spécialité bénéficie depuis 2010 d'un label européen qui protège son origine. Il s'agit tout simplement d'un haricot blanc au grain allongé et à l'extrémité aplatie. Facile à intégrer dans la cuisine de tous les jours, les Vendéens vous diront que la meilleure façon de la déguster, c'est de l'écraser encore tiède sur une tartine de pain grillée au feu de bois et tartinée au beurre demi-sel.

©S.Boursier – Vendée Expansion

Le jambon de Vendée : une spécialité locale

Indissociable de la mogette, cette spécialité est un jambon cru, désossé, peu séché, salé à sec au sel marin et additionné d'eau-de-vie et d'aromates. Sa croûte marron est recouverte d'un mélange d'épices, de cannelle, poivre, thym et de laurier. Il est apprécié pour sa texture tendre et moelleuse…  Consommé généralement, poêlé ou grillé, on l'accompagne traditionnellement par de la mogette.

Le Préfou : l'incontournable des apéros

Le préfou est un pain traditionnellement garnit de beurre et d'ail puis réchauffé au four, il est généralement servi à l'apéritif. Il en existe plusieurs déclinaisons : au chèvre, au chorizo, au jambon de Vendée… De quoi plaire à tout le monde ! La recette juste ici 🙂

La brioche et la gâche : les douceurs Vendéennes

©S.Boursier – Vendée Expansion

 

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la danse de la brioche pendant les mariages Vendéens ? Plus qu'une simple spécialité, la brioche fait partie intégrante de la culture de la région depuis le Moyen-Âge. La gâche, elle, est préparée à Pâques dans toutes les familles Vendéennes. Plus d'infos dans cet article.

Mais quelle différence entre les deux ? La brioche est tressée et bien dorée sur le dessus alors que la gâche est plus sucrée et on y ajoute de la crème fraîche pour qu'elle soit plus gourmande encore… un vrai délice.

La sardine : la belle de Saint Gilles Croix de Vie

©S.Boursier – Vendée Expansion

 

Une balade sur le port de Saint Gilles Croix de Vie, puis un repas entre amis avec au menu des sardines grillées ! Là vous vous dîtes : ça sent l'été … 🙂 Véritable fierté de la commune, la sardine est le premier poisson sauvage à avoir obtenu la fameuse distinction « Label rouge ».

À déguster à l'huile d'olive, aromatisées ou encore grillées au barbecue ou à la plancha pour plus de convivialité.

La Trouspinette® : l'apéritif local

Et pourquoi ne pas accompagner son morceau de préfou avec un verre de trouspinette® ? Cet apéritif local se compare à la liqueur de noix ou au pinot gris. C'est un mélange entre de jeunes pousses d'épines noires macérées, d'eau de vie de vin et de sucre. Un apéritif* frais et fruité qui fait la réputation des caves Vendéennes. Je vous laisse aller voir l'article qui vous en dira un peu plus sur la trouspinette®.

Le tourtisseau : le beignet de la chandeleur

Populaire pendant la chandeleur, ce beignet aussi appelé bottereau ou foutimasson selon le secteur, est bien comme vous l'imaginez : une pâte levée puis frite, gras et sucré à souhait ! Alors oui je vous l'accorde ce n'est pas très diététique mais un peu de régression de temps en temps ça ne fait pas de mal non ? 🙂

La pomme de terre de Noirmoutier : la primeur

©wikipedia.org

 

La particularité qui fait le succès de cette pomme de terre, c'est sa fine peau ainsi que son goût sucré. Cultivée sur l'Île de Noirmoutier et ramassée pour la plupart à la main, elle est la plus précoce des pommes de terre primeurs françaises grâce au microclimat de l'île.

Si vous souhaitez goûter à sa saveur unique, je vous conseille la recette traditionnelle : les faire revenir avec la peau dans une poêle avec du beurre demi-sel et une pincée de gros sel. Un régal !

 Le fion Vendéen : la pâtisserie locale

Alors oui je vous l'accorde, le fion c'est un drôle de nom pour parler d'une pâtisserie, mais il veut dire flan en patois Vendéen :). Traditionnellement préparé pour Pâques, c'est une pâte à pain sucrée garnie d'un flan à la cannelle ou à la vanille. Avis aux amateurs de desserts, il vous sera difficile d'y résister !

Le kamok : la liqueur du bocage

Pour terminer ce tour des spécialités Vendéenne, je vous invite à découvrir le kamok.

Cette liqueur* de café est fabriquée à partir d'un mélange de trois grands arabicas torréfiés, d'alcool neutre, de sucre cristallisé et d'eau. Elle se consomme nature, froide ou chaude, façon « irish coffee » vendéen, ou encore avec des glaçons ou en cocktails. Les chefs de la région l'incluent également dans leurs recettes, principalement dans leurs desserts mais aussi dans leurs plats comme les crevettes flambées coco-Kamok.

©S.Boursier – Vendée Expansion

 

Alors si toutes ces spécialités vous ont donné l'eau à la bouche, je vous invite à venir les déguster durant un séjour en Vendée !  🙂

*L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération