« Quand on partait de bon matin … »

« … Quand on partait sur les chemins… À bicyclette ! »
Qui ne connaît pas cette chanson d'Yves Montand ? Elle est pour moi le souvenir d'un week-end vélo. Je vous propose donc aujourd'hui de vous emmener faire une balade à vélo le long de la côte vendéenne, de l'Ile d'Olonne à La Faute sur Mer !

Organisation du “périple”

L'idée me trotte depuis quelque temps dans la tête : faire l'Ile d'Olonne (commune de mon enfance) jusqu'à La Faute sur Mer (où se trouve notre maison de famille) en vélo. En tout 128km Aller-Retour.

Je propose alors à une amie de longue date et toujours partante pour ce genre de défi, de m'accompagner ! Sans hésiter elle me dit “oui” et on se prévoit un week-end vélo à la fin du mois de Juin.

Il faut dire que le vélo on aime bien mais on est pas des pros non plus, alors je demanderai un tout petit peu d'indulgence aux amateurs et professionnels qui rigoleront sûrement devant nos “performances” 😉 ! Pour des cyclistes du dimanche, on est plutôt fières de nous !

Quelques jours avant, on prépare notre itinéraire. Je vois que le parcours suit le parcours de la Vélodyssée, “Les Sables d'Olonne – La Rochelle”.

J'imprime alors quelques cartes, je note rapidement toutes les étapes et puis c'est parti. Après tout c'est un peu l'aventure !

Je ne sais pas trop à quoi m'attendre au niveau de la signalisation, mais on est du coin, on devrait se débrouiller.

On vérifie aussi bien sûr les vélos, on regonfle les pneus, je mets en place mon panier, on achète un peu de matériel comme des chambres à air et un kit anti-crevaison (on ne sait jamais). J'emprunte un casque à une collègue, je charge le vélo sur la voiture et hop direction L'Ile d'Olonne le vendredi soir.

C'est le Grand Départ.

Nous voilà fin prêtes, direction La Faute sur mer.

Première étape : rejoindre le remblai des Sables d'Olonne.

© Élise GRASSIN - Baie de Cayola

© Élise GRASSIN – Baie de Cayola

Pour ces premiers kms, on choisit de prendre le plus direct, c'est à dire par les routes principales et le centre d'Olonne sur Mer. Ce n'est pas le plus agréable mais au moins on ne perd pas de temps.

Il faut compter environ une dizaine de km pour cette première étape.

Deuxième étape: Les Sables d'Olonne – Saint Vincent sur Jard

vélo

© Élise GRASSIN

La partie entre les Sables d'Olonne et Talmont Saint Hilaire est selon moi la plus sympathique en terme de paysages. On longe le remblai des Sables d'Olonne et la côte sauvage du Château d'Olonne. On est vraiment en bord de mer et c'est super agréable.

Le chemin est très bien balisé, et il n'y a pas de grosses difficultés. Si vous voulez faire une halte touristique, vous passerez en arrivant à Port Bourgenay près de l'Aquarium “le 7e Continent”.

Entre Talmont Saint Hilaire et St Vincent sur Jard, on traverse les marais, et les petits chemins de campagne.

Nous nous sommes arrêtées à Saint Vincent sur Jard pour déjeuner, on en avait un peu plein les pattes et un peu mal aux fesses 🙂 !
Il faut compter environ 28km pour cette partie.

Troisième étape : Saint Vincent sur Jard – La Faute sur Mer

La-faute-sur-mer

© Élise GRASSIN

Une fois le ventre bien rempli, les jambes reposées, on se remet en selle.

De St Vincent sur Jard à la Tranche sur Mer, ça commence à se corser un peu.

Une bonne partie se fait en forêt, on est à la fraîche, les chemins sont agréables mais la difficulté c'est que : ça monte, ça descend, ça monte, ça descend…  et pendant au moins 10km.

Mais on ne se décourage pas et on y va, bien que l'on commence à avoir quelques courbatures et un bon mal de fesses (parce que l'on a pas vraiment l'équipement pour non plus) !

Mais à deux c'est quand même bien sympa et on rigole beaucoup !

Un peu avant la Tranche sur Mer, on retrouve le plat. Ce n'est pas la piste la plus sympa, c'est du bitume et on longe la route principale, mais ça fait du bien aux jambes.

Et enfin … la joie de voir le panneau “La Faute sur Mer” ! Yes on l'a fait 🙂 !

Comptez environ 26 km pour cette étape.

Soirée tranquille avant le retour du lendemain

Quand on arrive à la maison, on constate d'abord que malgré la tartine de crème solaire, on a quand même pris des coups de soleil ! Attention à vous donc.

On passe la soirée tranquillement, des animations commencent à animer la rue principale, on sent que l'été est proche, c'est agréable :).

On se dit quand même que le retour ne va pas être facile. Des douleurs par ci, par là… On espère qu'avec la nuit ça passera 🙂 !

Le retour

Un peu sceptiques pour le chemin du retour, mais on tente tout de même.

Les 10 premiers km ne sont pas les plus simples; le temps que ça chauffe 🙂 ! On emprunte exactement le même chemin que la veille, mais les côtes nous paraissent plus faciles…:)

La grosse difficulté de ce retour c'est le vent. Pendant 64 km nous l'avons de face.

Le pire je crois a été dans les marais un peu avant Talmont, j'ai cru que j'allais abandonner ! Mais finalement non, pas question d'appeler les parents à la rescousse ! Je retrouve un peu de courage après la pause déjeuner 🙂 !

Je retiens quand même la fierté d'avoir tenu notre pari pour des débutantes comme nous et sans entrainement au préalable. On a bien rigolé et les sentiers sont vraiment agréables. Pour la signalisation, rien à dire. On ne s'est pas perdues une seule fois, c'est très bien balisé.

Retrouvez toutes les infos sur les pistes cyclables en Vendée sur le site du département et le long de la côte Ouest sur la route de la Vélodyssée 🙂 !

© Élise Grassin

© Élise Grassin

Aller c'est à vous maintenant ? 🙂